Interet Bancaire Islam A Qui Donner?

L’intérêt est strictement interdit dans l’Islam et l’accepter ou le négocier est un péché majeur. Si l’on dispose d’intérêts sur un compte bancaire ou autre, il est recommandé de donner cet argent à une œuvre de bienfaisance, étant entendu que l’on ne recevra aucune récompense pour ce don.

Est-ce que les comptes bancaires sont de l’intérêt?

Réponse :L’argent rapporté par certains types de comptes bancaires (compte épargne, livret …) est en effet considéré par les juristes musulmans comme étant de l’intérêt (« Ribâ »). C’est pourquoi, d’illustres oulémas contemporains considèrent qu’il n’est, en soi, pas permis d’ouvrir des comptes bancaires de cette nature.

Est-ce que le musulman peut ouvrir un compte bancaire?

C’est pourquoi, d’illustres oulémas contemporains considèrent qu’il n’est, en soi, pas permis d’ouvrir des comptes bancaires de cette nature. La seule exception qui pourrait être tolérée concerne le cas où le musulman serait contraint d’ouvrir un tel compte (ce qui, de nos jours, est une éventualité difficilement envisageable).

Est-ce que je peux laisser mes intérêts en banque?

Mais, il ne lui est pas non plus permis de laisser ces intérêts en banque, car cela revient à apporter une contribution directe, aussi infime soit-elle, aux opérations illicites de l’établissement bancaire: et il est bien connu qu’en islam, l’entraide dans le mal (« ta’âwoun ‘alal ithm »)est condamnée.

Pourquoi les musulmans ont-ils besoin d’une aumône méritoire?

Malgré tout, il est possible, selon Cheikh Qaradâwi, que le musulman qui agisse de la sorte soit quand même récompensé pour son geste, non pas parce qu’il a fait une aumône méritoire, mais pour deux autres raisons : il s’est protégé de ce bien illicite et s’est abstenu d’en retirer un quelconque profit personnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published.