,

"C'est encore à cause de l'autre!"

"C'est encore à cause de l'autre!"

De nos jours, au sein de la Oumma il y a un phénomène qui se répand énormément : la haine de “l’autres”. C’est sur que ce n’est pas nouveau et que c’est malheureusement humain mais ne doit-on pas être au-dessus de tout ça justement? Parce que nous sommes musulmans, ne doit-on pas faire un effort sur nos défauts “originels”?

Nous entendons de plus en plus de musulmans critiquer des personnes d’origine et/ou de religion différente comme les roms, les chrétiens ou encore les juifs, les mécréants… les rabaissant ou les insultant pour diverses raisons. Ce triste constat m’a amené à me poser quelques questions : mais que dit notre noble religion concernant le fait qu’un(e) musulman(e) éprouve une telle hostilité envers d’autres peuples ? Ceci est-il légitime ? Les actes d’une ou plusieurs personnes nous donne-t-elle le droit de « partir en guerre » contre toute une communauté ? Les différentes religions ne peuvent-elles pas cohabiter ensemble de manière sereine?

cerveau

Je suis tentée de vous dire oui! L’amour de son prochain, la fraternité sont des valeurs prônées par l’islam, mais me croirez-vous ?

Voici donc ce que j’ai pu trouver sur le sujet (Source : http://www.islamhadithsunna.com/) :

Abû Rimthah rapporte :

« Je suis allé trouver le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) en compagnie de mon fils, et il me dit : Qui est-ce ?
– Mon fils et j’en témoigne.
– Il n’assume pas ton crime, et tu n’assumes pas le sien

[Abû Dâwud 4495]

On ne peut tenir personne responsable pour le crime commis par un autre, qu’il s’agisse ou non d’un proche, même le père pour son fils, et le fils pour son père. On ne tient responsable que le coupable.

Allah dit (traduction rapprochée) :

« Et nul ne portera le fardeau d’autrui » [Al-Isrâ’, v.15]

Le fait de tenir responsable une personne pour le crime d’un de ses proches était d’usage à l’époque antéislamique, et l’islam y a mis fin.

L’imam Al-Qurtubî dit en commentaire de ce verset :

« La mécréance du mécréant n’empêche pas l’équité envers lui, et le fait de ne viser que celui qui mérite le combat et la capture.
Il n’est pas permis de chercher à leur rendre la pareille, par exemple s’ils tuent nos femmes et nos enfants, et nous touchent par cela, il ne nous est pas permis de tuer de la même manière, en cherchant à ce que les soucis et la peine les frappent
»

95082994

Voilà la justice qu’a amenée l’islam : même au bout de l’horreur, ne pas transgresser la limite, ne pas répondre à la barbarie par la barbarie, mais s’en tenir à la justice et à la Loi divine.

Certes, l’Islâm nous enseigne la bonté et la mansuétude, être juste et loyale envers les gens quels qu’ils soient, et cela, aussi longtemps que le musulman(e) ne subit pas de leur part d’injustice ou d’agression. L’un des principes fondateurs de l’Islâm est la justice, et le fait de faire preuve d’équité envers soi-même comme envers les gens ainsi que de respecter les droits de chacun. Pour ce qui est des non-musulmans spécifiquement, Allâh – Djalla Wa ‘Ala – dit :

« Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allâh aime les équitables. » 

Coran, 60/8  

Ibn Kathîr précise dans son commentaire : « Ceci veut dire qu’il ne vous est pas interdit d’être bon envers les infidèles qui ne vous ont pas combattus dans votre religion, comme les femmes, les faibles parmi eux. La bienfaisance est l’excellence envers eux, et être équitable est le fait de faire preuve de justice à leur égard. »

Al-Yassir fi Ikhtissar Tafsir Ibn Khatir, p 1805

En résumé, notre religion nous enseigne la justice, la paix et le respect d’autrui et ce quelle que soit la religion ou l’appartenance. De par nos expériences nous avons souvent tendance à cataloguer et faire d’un ou plusieurs cas une généralité mais il ne faut pas oublier que ces personnes restent souvent des cas isolés et que bien que certaines personnes véhiculent une mauvaise image de leur communauté elles n’en sont que rarement représentatives. En toute circonstance gardons un bon comportement, soyons bienfaisants envers les non musulmans pour peut être les faire aimer et adopter notre religion. L’Islam délivre un message universel alors essayons d’en faire un foyer accueillant pour chacun.

 



maigrir-facile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.