La fin des temps avec Chapala?

La fin des temps avec Chapala?

Chapala… voici le nom donné à ce phénomène rarissime, cette super tempête cyclonique qui a dévasté le sud du Yémen dans la nuit du 2 au 3 novembre dernier.

L’Organisation Mondiale Météorologique avait mis en garde les autorités contre ce « cyclone tropical très rare et potentiellement a fort impact ». En effet, le météorologue américain Eric Hothaus, avait estimé que Chapala allait déverser sur les côtes yéménites et omanaises l’équivalent de huit ans de pluie en seulement deux jours ! Une vraie catastrophe pour cette région très aride, dont les infrastructures ne sont pas prévues pour subir de telles précipitations et des vents aussi violents !

This image captured on Oct. 31, 2015 from the International Space Station and posted on the Twitter account of astronaut Scott Kelly shows a tropical cyclone off the coast of Oman. The rare and rapidly intensifying cyclone killed one person and injured nine Sunday on the remote Yemeni island of Socotra as it moved toward the Yemeni mainland, local security officials said. The officials said Cyclone Chapala seriously damaged or destroyed at least 20 homes on the island, where trees have been uprooted and fishing boats sank. (Scott Kelly, NASA via AP)

Les zones à risque avaient été évacuées. Selon l’ONU, ce sont plus de 40.000 personnes qui ont quitté les zones côtières. Il n’y a pas encore de bilan officiel mais selon une source locale, malgré ces précautions, on déplorerait 8 morts et une quarantaine de blessés dans la région d’Hadramout auxquels s’ajoutent les 3 morts et plus de 200 blessés de l’Ile de Socotra. Toujours selon l’ONU, plus de 450 habitations auraient été totalement détruites et de nombreuses infrastructures sérieusement endommagées.

cyclone chapala sud yemen

Pour certains, ceci est la volonté divine, à laquelle il faut se résigner, et devant laquelle chacun doit faire preuve de patience. D’autres vont plus loin dans leur interprétation des évènements… En voyant ces images de dévastation, comment ne pas songer à la colère divine ? Dans le Saint Coran, Allah s’engage à ne pas faire subir Sa Colère à un peuple bienfaisant et juste, ou bien qu’ils se repentent de leurs fautes. Il dit à ce sujet :

« Il ne sied pas à Allah d’anéantir injustement les cités dont les habitants sont réformateurs. »[1]

« Il ne sied pas à Allah de les châtier tant qu’ils demandent pardon. »[2]

Ainsi, tout croyant voit dans ces phénomènes exceptionnels un rappel de la Puissance d’Allah et une raison de Le craindre. C’est pour lui une occasion de se remettre en question, de se rappeler les innombrables bienfaits dont notre Seigneur nous comble chaque jour auxquels nous ne prêtons pas attention… Jusqu’à ce que telle catastrophe se produise ! Chacun donc sent le besoin de revenir à Allah, reconnaissant pour Ses multiples bienfaits et repentant pour notre immense ingratitude. Si l’on considère le verset coranique, les êtres humains attirent sur eux le Courroux divin lorsqu’ils cessent de chercher à reformer leurs âmes et lorsqu’ils cessent d’être des réformateurs pour leur société qu’ils laissent se pervertir dans une totale indifférence.

Néanmoins, ce n’est pas la seule pensée qui a dû traverser l’esprit des croyants en découvrant ces images surréalistes ! Des pluies torrentielles sur le désert d’Arabie ! L’aride vallée d’Hadramout sous un mètre d’eau ! Qui l’aurait cru ?! Et pourtant, de tels phénomènes ont été prédits par le Prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah sur lui). Il décrit à ses Compagnons la fin de temps. Parmi les signes annonciateurs de cette fin imminente, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) nous dit « Avant que l’Heure ne surviennent, il y aura des années trompeuses »[3]. Les savants ont interprété ce hadith de plusieurs façons dont beaucoup vont dans le sens d’importants changements climatiques qui ne sont pas sans évoquer ce que vit notre planète de nos jours. Dans un autre hadith, il dit : « L’Heure n’arrivera pas avant que la péninsule arabe ne se recouvre de pâturages et de fleuves ! »[4] Preuve que de nombreux changements sont encore à venir !

cyclone chapala yemen

Nous ne pouvons certes pas reculer l’Heure mais nous pouvons prendre soin de notre planète et minimiser notre impacte sur le climat afin de ne pas être de ceux qui la précipitent !

Chapala… voici le nom donné à ce phénomène rarissime, cette super tempête cyclonique qui a dévasté le sud du Yémen dans la nuit du 2 au 3 novembre dernier.

[1] Sourate Houd, verset 157.

[1] Sourate Al-Anfal, verset 33.

[1] Hadith authentique rapporté par l’Imam Ahmed.

[1] Hadith authentique rapporté par l’Imam Mouslim.



maigrir-facile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.