La propreté fait partie de la foi

La propreté fait partie de la foi

La COP21, qui est la conférence sur le climat, a pris ses quartiers à Paris pour son édition 2015. Cet événement a chaque année des échos à travers le monde avec des manifestations, actions et engagements citoyens. Les chefs d’état (les plus pollueurs en tête !) se retrouvent pour discuter réchauffement climatique, propreté, environnement, pollution… Et ces mots nous concernent tous !

Il y a au sein de notre religion une valeur qui est bien plus qu’une simple idée. Son nom ? La propreté. Une propreté qui passe par le fait de ramasser des ordures dans la rue, faire du tri sélectif, ne pas polluer… Et justement, dernièrement un article paru sur Internet évoquait une association japonaise qui avait nettoyé les rues de Paris. Un superbe geste au profit de l’environnement mais aussi du vivre ensemble.

tri des dechets

L’Islam nous enseigne le respect de l’environnement comme une valeur importante. Pourtant si on se tourne vers certains pays musulmans, cette question laisse à désirer. A titre d’exemple, au Maroc, les sacs en plastique de couleur noire qui sont utilisées notamment dans les souks sont jetés partout. On les retrouve dans les rues, sur les bords des routes. Les gens les abandonnent n’importe où. Manque d’éducation ? Manque de civisme ? Ou alors simplement manque d’une politique gouvernementale mettant l’environnement comme sujet prioritaire ?

 

Selon Abou Hourayra, le Prophète (saw) a dit: “Pour chacun de ses os l’homme doit une aumône chaque fois que le soleil se lève…” Et de continuer : “Quand il retire un obstacle de la voie publique, c’est pour lui une aumône” (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

Toujours au Maroc, près de Fez, à Sefrou, une idée intéressante a été développée en faisant inscrire sur les poubelles “la propreté fait partie de la foi” afin d’inciter à ne pas jeter des détritus au sol mais dans la poubelle. Une manière de sensibiliser en se basant sur l’Islam, religion d’état.

En France, à quand des initiatives pour protéger l’environnement régulièrement au sein de la oumma ? Des week-ends de conférences, des nettoyages hebdomaires des rues… L’association Au Cœur De La Précarité avait spontanément nettoyer les rues de Barbès il y a quelques années. Si les associations ont pour cheval de bataille l’aide humanitaire, les maraudes qui sont des causes importantes, le respect de l’environnement doit aussi avoir sa place.

Connaissez-vous des associations musulmanes dont le combat est la protection de l’environnement ?



maigrir-facile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.