L'enterrement en islam : un geste aussi écologique!

L'enterrement en islam : un geste aussi écologique!

Cette idée peut rarement nous traverser l’esprit, pourtant en islam, l’enterrement est un geste écologique. En effet dépourvu de cercueil et enterré uniquement dans son linceul, le corps du défunt est directement mis au contact de la terre. En France, l’enterrement sans cercueil n’est pas autorisé. Pourtant, l’absence de cercueil est bien moins polluante!

Un article lu sur www.consoglobe.com nous indique que les procédés d’enterrement occidentaux, que ce soit l’inhumation ou la crémation polluent énormément. En effet, la crémation soumet le corps du défunt à une température de plus de 800° pour le transformer en cendres ce qui nécessite énormément de carburant. De plus, la dépouille peut dégager jusqu’à 6 grammes de mercure (en raison des plombages dentaires essentiellement).

mort

Pour l’inhumation, le corps étant placé dans un cercueil (durant la crémation aussi d’ailleurs), on doit prendre en considération la destruction de forêt entière pour répondre au besoin de fabrication!

Pour finir, il y a aussi l’utilisation des techniques d’embaumement qui posent problème, afin de conserver le corps, les pompes funèbre utilisent toutes sortes d’ingrédients polluants tels que le formol par exemple… Vous l’avez compris, être enterré selon les rites islamiques est un geste écologique!

linceul

En islam, avant l’enterrement on doit procéder au lavage mortuaire. Nous avons interrogé Oum Haroun, présidente de l’association Amana Lavage, au sujet des étapes de ce procédé important.

« A notre arrivée pour le lavage mortuaire, nous devons vérifier l’identité de la défunte. On couvre sa « awra » d’un tissu et on procède au lavage des parties intimes, ce qui s’appelle « instinja ». Le lavage se fait au sidr qui est de la feuille de jujubier. On procède par la suite à un rinçage à l’eau claire ; suit un rinçage au camphre qui repousse les insectes dans la tombe, parfume le corps et cicatrice les plaies. Ensuite il faut sécher le corps avec des serviettes. La sunna veut que l’on mette du musc sur les sept parties de sujud : front/nez, main droite, genou droit, dessous de pied droit, main gauche, genou gauche, dessous de pied gauche. L’étape suivante consiste à faire trois tresses avec les cheveux que nous laisserons pendre. Enfin nous enroulons le corps de la défunte dans son linceul qui sera son dernier habit pour rencontrer Notre Créateur. Il faut savoir que nous n’avons qu’une heure pour faire ce lavage. La dépouille est placée dans son cercueil et présentée à la famille pour un recueil d’une demi-heure. Ensuite, la police vient sceller le cercueil pour que les pompes funèbres l’emportent soit au cimetière soit à l’aéroport si l’enterrement doit avoir lieu à l’étranger »

kit linceul islamique

Pour petit rappel, en islam, l’enterrement est considéré comme un droit pour le mort et comme une obligation pour sa communauté.



maigrir-facile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.