Netanyahou, appelez-le Shaytanyahou

Netanyahou, appelez-le Shaytanyahou

Quand Netanyahou a envie de montrer l’étendue de sa haine envers les Palestiniens, il a des recettes bien à lui. Evidemment, il les bombarde davantage dans la Bande de Gaza. On se souvient de l’été 2014, de novembre 2012. Il maintient aussi un blocus inhumain qui affecte la population et tous les domaines!

Concrètement, il torture les Palestiniens :

  • ils ne peuvent pas sortir de la Bande de Gaza comme ils le souhaiteraient
  • les frontières sont fermées avec Israël
  • le Terminal de Rafah est ouvert de rares fois, Al Sissi est à la botte israélienne
  • les pêcheurs sont interdits de pêcher au delà d’une certaine distance
  • les terres agricoles sont dévastées particulièrement près de la frontière avec Israël
  • le survol des appareils militaires israéliens sur la Bande de Gaza est quotidien
  • les ballons d’observation se trouvent dans le ciel de la Bande de Gaza
  • l’aéroport et le port sont complètement détruits
  • l’eau n’est pas potable au robinet
  • l’électricité est souvent coupée en raison d’une centrale électrique endommagée
  • le matériel de reconstruction est absent, Israël bloquant son entrée et la reconstruction

Et la liste est encore longue…

En Cisjordanie, Neta… qu’on appellera « l’autre » autorise la colonisation et ferme les yeux sur les colonies sauvages sur un territoire pourtant palestinien. C’est comme si je venais chez vous et que j’installais ma tente au milieu de votre salon. « L’autre » fait subir les checkpoints aux Palestiniens. Il décide de qui peut aller à la Mosquée Al Aqsa parmi eux. Et justement depuis quelques mois, la tension monte autour du lieu saint que représente Al Aqsa. Les agressions sionistes des militaires et de la police sans parler des colons contre les Palestiniens mettent de l’huile sur le feu. Et les Palestiniens se soulèvent face à cela. C’est un peu normal, si je décide de vous gifler et que vous me tendez l’autre joue, que je vous gifle à nouveau, fermerez-vous les yeux ? Vous vous défendrez!!!  « L’autre » véritable dictateur de la soi-disant seule « démocratie du Moyen Orient » reproche aux Palestiniens de se défendre. « Terroriste » est un mot qu’il aime répéter. Il les déteste, il les hait et a trouvé un nouveau moyen de le montrer.

netahnyaou

Aujourd’hui, en octobre 2015, « l’autre » a inventé une nouvelle recette. Il s’est dit « pourquoi ne pas réécrire l’histoire ». Pour cela rien de plus simple, il a pris un événement dont touuuuute l’humanité se souvient : la Shoah et il a changé quelques détails… de taille! Pour lui c’est tout simplement le Mufti de Jérusalem Haj Amin Al-Husseini qui aurait dit à l’oreille d’Adolphe Hitler : « hey tu veux un conseil, extermine les juifs ». En plus d’être un assassin bourreau des Palestiniens aussi bien dans la Bande de Gaza qu’en Cisjordanie, il est un manipulateur et véritable parasite dans la présence de deux états côte à côte. Il vient instrumentaliser ce que les Juifs ont connu dans le passé pour transformer les Palestiniens en des « anti-Juifs ». La réalité c’est que « l’autre » ne fait plus l’unanimité auprès des électeurs et de la population. Sans arguments face à ses échecs et sa politique, il invente l’inimaginable.

« L’autre » est arrivé à la fin de sa vie de premier ministre et plutôt qu’admettre ses lacunes, il met en place une stratégie de lâche. Détourner les regards de sa politique et faire qu’ils se tournent vers les Palestiniens devenus bourreaux des Juifs au cours de la Shoah, voici comment agit le pyromane ! Et lorsque l’on voit qu’Hollande discute, échange, s’assoit à la même table que… cet imbécile, appelons un chat un chat, c’est à vomir! C’est une honte. « L’autre » n’est qu’un homme de guerre, un poison pour ceux qui en Israël aimeraient vivre aux côtés des Palestiniens. Il est diabolique, ridicule, méprisable.

Ce que Neta… Shaytanyahou oublie c’est qu’un homme politique n’est pas éternel. On se souvient par exemple d’Ariel Sharon bourreau de Sabra et Chatila. En 2000, il était venu provoqué les Palestiniens en se rendant sur l’Esplanade des Mosquées. La Seconde Intifada avait débuté alors. Où est le bourreau aujourd’hui ? Six pieds sous terre. Mais le peuple palestinien, lui, continue à vivre. Alors un jour, « l’autre » subira le même sort. Et le peuple palestinien sera là ENCORE!

Un message pour la fin : Palestine vivra, Palestine vaincra!



maigrir-facile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.