Reprendre les études à 35 ans!

Reprendre les études à 35 ans!

Nora, 35 ans a décidé un beau jour de reprendre ses études. Elle a la gentillesse de nous faire partager son aventure ici. Découvrez un parcours magnifique remplit d’espoir!

16 septembre 2015. 10h30. Tout se joue derrière cette porte 209 du premier étage de l’UFR[1] d’Evry. Aujourd’hui, je soutiens mon mémoire professionnel devant le jury de soutenance. Ce dernier oral clôturera mon année de reprise d’études… à 35 ans !

En effet, je me suis lancée un challenge après mes presque 15 années d’expérience professionnelle. Femme, (musulmane et d’origine maghrébine accessoirement), mère célibataire d’un petit garçon et peu diplômée, je conjuguais tous les critères qui étaient de vrais freins à mon évolution personnelle et professionnelle. Pourtant, mon parcours est relativement éclectique : littéraire de formation, j’ai attaqué le monde du travail avec un BTS Commerce International en poche, puis j’ai parcouru les 5 continents, avec une escale professionnelle aux Etats-Unis et à Dubaï pour quelques années. De retour en France, c’était bien sûr la douche froide quand j’ai réintégré le marché. J’ai à peine pu valoriser mon parcours à mon embauche dans une grande entreprise française d’énergie (nucléaire, pour ne pas la nommer). J’avais néanmoins compris que j’étais seule maître de mon destin et que seul le diplôme allait me faire avancer, même après 100 ans d’expérience. C’est arrivé dans un moment difficile de ma vie, où comme d’habitude tout se passe mal en même temps dans tous les domaines.

grand-amphitheatre

Bref, je décide de suivre une formation en communication qui allait me servir tant chez mon employeur que dans mes projets personnels. En effet, je suis aussi créatrice de bijoux et accessoires de mode et volontaire dans une association culturelle à mes heures perdues. Je voulais acquérir de nouvelles compétences qui me serviraient dans mes plans futurs. Je me suis donc inscrite en Licence Professionnelle Communication Corporate et Institutionnelle. Au début, ça fait tout drôle de se retrouver dans une classe de filles à peine âgées de 20 ans. Mais le complexe s’est vite dissipé quand j’ai pu échanger avec les professeurs et « étaler » ma culture générale. Et oui, à 35 ans on a un peu vécu et on aborde l’enseignement d’une manière différente. De plus, ma détermination était d’autant plus grande que j’ai du batailler pour obtenir le financement par mon employeur. Notre regard est aussi plus aguerri et efficace car nous détections rapidement ce que les professeurs attendent de nous. En un mot : maturité ! C’est ce qui m’a apporté une réelle confiance en moi.

Je dois aussi avouer que j’ai mis un point d’honneur à réussir cette année. Peut-être de manière paranoïaque, je me défiais d’être la meilleure et de défendre ma position de fille voilée qui est loin d’être bête. Alhamdulilahi, je n’ai jamais subi de discrimination mais je me faisais l’ambassadrice de toutes celles qui l’ont vécu. Et je pense sincèrement que cela a produit son effet sur certains professeurs. Qu’importe, mon but était d’obtenir mon diplôme dans les meilleures conditions. Bien sûr, il a fallu faire quelques petites concessions avec la famille surtout. Donc, j’étais beaucoup disponible pour rendre visite à mes proches sans pour autant être coupée du monde. Je savais passer autant de temps avec mon fils même si je devais me coucher très tard pour finir mes dossiers.

Cette année fut très riche dans plusieurs domaines. J’ai relevé le challenge de reprendre mes études 13 ans après avoir quitté les bancs de l’école, en alliant vie professionnelle et familiale. J’y ai aussi fait de belles rencontres amicales et professionnelles. Cela m’a aidé à reprendre confiance en moi. C’est une sorte de thérapie, de développement personnel. J’ai pu aussi développer des compétences inconnues et inaccessibles jusqu’alors, notamment dans le marketing digital et l’élaboration de stratégie de communication. J’ai aussi eu la chance de faire mon stage dans une école d’art.

En tant que chef de projet, j’ai mené avec succès une campagne de communication multicanale pertinente et efficace. Je travaille actuellement sur deux projets en tant que chargée de communication freelance en parallèle de mon activité salariée.

Pour conclure, je suis vraiment très heureuse d’avoir pu vivre une expérience aussi riche et valorisante. J’ai vécu plusieurs moments de stress, de doute et de grande satisfaction aussi. Et je conseille vivement à toutes les femmes de prendre les mêmes dispositions et ceci tout au long de la vie. Il n’y a vraiment pas d’âge pour apprendre et les capacités sont parfois plus importantes quand on est plus âgée, car plus mûre et déterminée.  Pour autant, il faut bien s’organiser pour ne pas être vite débordée tout en donnant son temps à chacun, surtout pour soi. Mais par-dessus tout, je rends grâce à Allah de m’avoir accompagné dans ce parcours…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le jury : « Mademoiselle, nous ne pouvons pas communiquer votre note avant ce soir, mais sachez que vous avez produit le meilleur mémoire de toute la classe. C’est un travail structuré et exceptionnel qui mérite d’être poursuivi en Master ! Nous vous conseillé fortement de poursuivre car vous en avez très largement les capacités. Vous dégagez une certaine autorité sur votre sujet et vous le défendez de manière très professionnelle. Vraiment, nous insistons : poursuivez ! ».

Résultat : 17/20 pour la soutenance, avec les félicitations du jury. Mention Bien pour l’ensemble de l’année !

En route pour le Master ?…

[1] Unité de Formation et de Recherche



maigrir-facile.com
One Response
  1. Salam aleykoum

    Tout d’abord, bravo pour ce parcours, vous êtes très courageuse !
    Bravo pour cette envie de montrer que vous pouvez réussir même avec un hijab,
    Et c’est chose faite 🙂

    Je suis moi-même étudiante de 20 ans en communication, pas encore voilée mais bientôt in sha Allah. Je voudrais faire ma licence en étant voilée, j’espère avoir un tel courage que le votre, car il faut surtout s’imposer dans le monde de la com, chose qu’il faut que j’apprennes à faire en tant que voilée..des conseils ?

    Barak’Allahu fik 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.